AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pensées bien sombres...[Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lazarus
Ministre Elfe
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 30
Localisation : Lorsque ton regard croiseras celui qui est le miens... tu le sauras sans doute...
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mar 31 Oct - 20:04

Ayant depuis de début suivit sa noble dame, Lady Era, Lazarus ce faisait un peu de soucis concernant les évènements à venir. Lui qui avait depuis toujours su conseiller sa tendre amie, serait-il ce montrer à la hauteur cette fois-ci? Enfin, il savait que peut importe la situation, il devait être présent pour supporter la dame qu’il avait lui-même su faire gravir des échelons au niveau social. Par moment il était possible de croire qu’elle n’était faite pour occuper un tel poste, mais le ministre Tuomas savait très bien qu’il avait fait le bon choix et cela bien qu’il avait soulevé une grande controverse. Des rumeurs en tout genre semblait circuler au sein des elfes qui eux avait jadis pour habitude de ce montrer discret.

Bref, dans le moment présent il devait la suivre peut importe ce qui allait ce produire. Il savait que trop bien qu’elle aurait certes besoin de son appui tout aussi bien au niveau sociopolitique qu’au niveau moral. Avec elle, il pénétré dans la salle de réunions la suivant silencieusement. Lazarus était bien entendu reconnus pour son grand silence ainsi que sa sagesse. Certains disent que c’est dans le silence qu’il puisse ses plus grande pensé, ce qui n’était pas faux. Toute fois c’est dans le bruit des mots dits par autrui que Lazarus élucide leur plus grand questionnement, car comme il l’aurait si bien citer si un être lui aurait posé la question « Cherche en t’est songes les réponses ». Homme de politique et philosophe, l’esprit de ce dernier était bien complexe.

Il jeta un bref coup d’œil à l’audience. Homme, Elfes ainsi qu’Irus semblaient être présent. Il était rare que les trois peuples fussent réunis dans le but de discuter. Toute fois, la tension exprimée en tant de guerre ce faisait bel et bien ressentir dans la salle. Lazarus lui était toujours aussi calme, son visage d’un flegme quasi à ironiquement inhumain laissait vivement transparaître son calme des plus totales. Il suivit donc lady Era sans dire le moindre mot, toujours à ses côtés. Il pu lui aussi percevoir les réflexions des humains, mais il fit le choix de laisser lady Era donner la réplique. Puis froidement avant que quiconque puisse prendre la parole, Lazarus dit quelques mots doucement, quasi un murmure. Sa voix calme et froide créa un écho dans la salle.

« À quoi bon chercher le coupable quand nul ne sait ce qui est véritablement le problème… si l’un de vous prétend le connaître qu’il ce prononce et que les autres conserve le silence et pense avant de prendre une fois de plus la parole »

Il souhaitait que cette discussion puisse ce dérouler dans un environnement civilisé ainsi que dans un plus grand calme. À quoi bon chercher la bagarre alors que c’est ce qu’ils tentaient tous d’arrêter?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Darius
garde du corps
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mar 31 Oct - 22:39

Darius arriva discretement dans la sale et se faufilla gracieusement pour ne aps trop faire de bruit et déconcentré les gens en réunnion.Il se palca contre un mur en arrière de Alexander pour écouté ce qui se passait dans la sale etêtre près à faire son job de protection d'Alexander.Un elfe ce leva et dit:

« À quoi bon chercher le coupable quand nul ne sait ce qui est véritablement le problème… si l’un de vous prétend le connaître qu’il ce prononce et que les autres conserve le silence et pense avant de prendre une fois de plus la parole »

*....Il a raison....ses lui la voie qu'il devrait tous écouté....je ne suis pas du genre politicien alors je vais me la fermer, je doit proteger Alexander et pas chercher à me faire détester des humains parce que au fond de moi les elfes ne sont pas une race à détester. Les Irus qui sont trop neutre et avancer comparer au Elfe normal eut sont une menace....*

Il ne dit rien et attendu que des reactions ce fasse grace au parole que Lazarus avait lancer en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anyanka

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : Dans ta tête, si tu me le permets...
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mer 1 Nov - 0:11

Suite à l'acceptation de sa chef, Anyanka s'assit à cette table, et commença sa recherche d’informations, elle avait proposé à Meïl pour cette seule raison ; plus la chef des irus aurait d’informations, plus elle pourrait décider de la suite des événements avec justesse. Peu après le début de la réunion, un humain se faufila discrètement derrière l’homme qui parlait ouvertement, elle le remarqua sans le moindre souci, mais ne fit pas attention à lui pour le moment, car il ne semblait pas être impliqué dans ces querelles politiques. Anya chercha qui elle devait sonder en premier grâce à son don de télépathie. Elle regarda les personnes attablées, certaines inquiètes, d’autres en colère, d’autres encore ne donnant pas de signe particulier. Puis son regard se posa sur une personne qu’elle n’avait jamais vu auparavant…

*Il a demandé à ce que les elfes lui donnent leur fragment de pierre de l’utopie contre la paix…*

Elle repensa à sa vision, et les événements collaient plus ou moins, mais il semblait manquer quelques pièces au puzzle. Elle aurait pu choisir d'autres personnes, personne n'est réellement innocent dans un tribunal, pas même les juges, mais comme elle voulait savoir ce que signifiait exactement sa vision, elle décida donc de sonder Tenshi Kuroi grâce à son don pour peut être compléter ses informations…

[HRP] haa j’adore mon don ! Tenshi tu n’as plus qu’à m’envoyer un mess pour me dire exactement ce à quoi pense ton perso à ce moment là, merci! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suadela Hezekiah
Bras droit des Elfes
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Pas toujours là où on le pense...
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mer 1 Nov - 1:29

Après avoir finalement eut le privilège [en retard... ^^] de voir sa cheffe pénétrer dans la salle, Suadela relâcha la porte une fois que tous furent passés, faisant fi, du moins en apparence, des commentaires qui, autant que déplacés, étaient des plus vexants. Ah le discours débutait avec des "c'est pas nous qui avons commencé" suivis de " si ils nous donnent ce qu'on veut, on veut bien faire un effort!" grand dieu! Heureusement que dans sa grande sagesse, dame nature avait donné aux humains une vie courte! Qui sait ce que serait devenu le monde dans ses conditions. Mais étrangement, elle restait calme, très légèrement en retrait de Rider, ses yeux glissants sur les différents protagonistes avant de s'arrêter plus longuement sur le ministre. Enfin des paroles sages!

"Honnêtement, qui se soucie de savoir le parti qui a débuté les hostilités? Les humains nous ont imposé leur technologie, détruisant nos forêts, les humains, toujours, c'est une habitude, nous ont imposé la démocratie, supprimant un système qui pourtant faisait foi depuis des millénaires dans la société elfique, et les humains, restons dans les bonnes habitudes, sont toujours heureux de sacrifier leurs vies déjà courtes à répandre le sang de leur espèce toute entière pour des raisons de fierté mal placée."

Hm, assez peu louable comme discours, mais ce n'était pas aux hostilités qu'elle cherchait à en venir, malgré le superbe départ pris par une partie des "hauts" représentants présents.

"Peut-être serait-il plus judicieux et honorifique non pas de poursuivre ce conflit, mais plutôt de le cesser, afin que les enfants de votre peuple connaissent tous votre nom comme les héros qui ont sauvé leur avenir, plutôt que de vous ignorer comme le seront d'autres chefs se succédant dans cette guerre stérile."

Oui, voilà le but qu'elle recherchait, simplement arrêter et reconstruire, simplement faire taire l'égo hypocrite et écouter, proposer, s'ouvrir à un avenir plutôt que de s'obstiner à le détruire au nom de quoi? Une éducation nourrie de racisme et de profonde stupidité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anyanka

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : Dans ta tête, si tu me le permets...
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mer 1 Nov - 16:08

N'ayant pas obtenu les information qu'elle désirait, elle décida de laisser cet humain pour le moment... Ni de sonder son bras droit, ses pensées étant visiblement concentré sur le rabaissement des elfes au plus bas. Elle pourrait également entrer dans les pensées de l'humain en retard, mais elle ne pensait pas découvrir grand chose de plus. Dépitée, elle baissa les yeux, se demandant si elle serait utile pour sa chef ici... Puis elle eut une idée! Les humains ne doivent pas être seuls à cacher des intentions mauvaises. Elle regarda donc sa chef... Et sonda Rider Era.

[Chere Era, j'attend avec impatience ton message!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomek
Bras droit des Irus
avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Mer 1 Nov - 23:03

Tomek avait jouer le mort depuis que la réunion avait commencer, les autres humains comme elfes étaient arrivés bien qu'en retard, les elfes plus que les humains mais de tout façon en retard.
L'iru avait préféré observé avant d'agir, c'était une brillante stratègie qui porté toujours ses fruits "étudier avant d'agir".

Le débat commença sur de la bagarre, décidément le débat ne volera pas haut, tomek soupira, humain comme elfe, il y avait pas vraiment de différence, les deux étaient prit d'un orgueil démesuré, c'est ce qui déclencha la guerre, c'est se qui la fera prospèré.


*Pitoyable*

Enfin une persone sut trouvé la voie de la sagesse, il était elfe, c'était le ministre des elfes sorte de conseiller du roi à se qu'avait entendu dire Tomek.
*ils peuvent pas avoir des postes comme les autres, c'est vraiment n'importe quoi *
De tout manière tomek n'avait jamais aimé le principe de la démocratie, La "DEMOCRATIE" un mot qui répugnait le bras droit des irus, même le principe de ce régime n'était qu'un ramasi de mensonge, le "pouvoir au peuple" comme si le peuple pouvait prendre des décissions, seul les personnes qualifiés le pouvaient et puis où il était justement ce peuple, il n'y a pourtant que deux, trois représentant de chaque race et non le peuple entier, ce qui voulait dire qu'il n'y aurait qu'eux qui décideraient de l'avenir de leur peuple et non l'ensemble du peuple !
Bref, vous l'avez compris, Tomek était alergique à la démocratie et il se battrait corps et âme pour que jamais ce régimes n'atteigne le rivage des irus.



Tomek venait juste de remarquer la voyante, il l'avait remarquer par l'énergie qu'elle dégageait, au début il ne savait trop qui elle était, une simple Iru venu voir la chef pour on ne sait qu'elle raison, plutôt mignonne l'iru et c'était peut être ça qui avait induit le plus en erreur Tomek, le portrait des voyantes étaient tout autre, celui d'un vielle femme tout moche et puante.
Alors qu'Anyanka était un iru plutôt belle et agréable à sentir, son parfum était naturelle et son charme certain, tomek le remarqua tout de suite de par son nez développer mais aussi de par sa vue !
Elle sembait concentrer, elle devait faire quelque chose. le bras droit se remarqua aussi qu'elle vixait la chef des elfes, il tilta tout de suite alors il s'approcha d'elle mit sa bouche au niveau de ses oreilles et lui murmura tout en la déconcentrant :


"Il ne faut pas, il y a des choses qu'il ne vaut mieux par savoir... en tout cas pas pour le moment, nous n'avons pas encore choisi de camps pour le moment, nous sommes sensé être neutre"

Tomek fut le premier à être étonner de sa phrase, ses oreilles l'entendait pour la premier fois et il fut agréablement surpris.
*La classe, ça rend trop bien !*
Puis il échangea un regard profond avec elle juste pour appuyer ses dires et éviter une contre-danse !

*Si jamais, ils s'en étaient rendu compte, on aurait pas été dans la merde !*

Il décida finalement de retourner dans la conversation en faisant abstraction des commentaires de Suadela qu'il n'avait pas entendu :

-Nous sommes réuni ici pour un débat et non pour nous battre, c'était le but non ? j'entends par "se battre" la manière verbale comme la manière physique alors conduissons-nous comme des diplomates civilisés.

Il avait cette fois-ci choisi ses mots avec réflexion pour faire bouger la réunion mais pas non plus de manière trop violente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
garde du corps
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Jeu 2 Nov - 1:43

Darius avait vue un Irus bouger pour aller chuchotter quelque chose a l'oreille d'une fille.Tout de suite son esprit vint à imaginer des choses qui ne serait pas vraiment aimable a dire.

*Irus....toujours discret.... sans idée fixe......vous avez une vie bien plus évolué que les notres et vous rester neutre, comme si vous le pouviez vraiment.Une race d'elfe simplement évoluer, voilia ce que vous ête bande d'ordure. J'espère que le premier a menacer Alexander serea un Irus, sa sera très plaisant de le pointer avec mon arme et peut etre au bout devoir lachever.....*

Son esprit éait noir et corompue par la haine qu'il portait au Irus. Malgrer cette haine qu'il l'animait il garda le fil des choses et écouta attentivement tout les propro possible à entendre. La jeune femme qui avait recu le message de l'irus semblait ce concentrer sur des personnes pendant un momment, que pouvait t'elle bien vouloir faire en faisant cela....elle ne parlait même pas depuis son arrivée alors que venait t'elle vraiment faire ici, surement pas du bodyguarding....alors quoi? Il se remit a mettre des hypotèse selon lequel ell aurait divers pouvoir mais ce ne pouvait pas être prouver alors il la lacha du regard et ce concentra sur son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiran Banlhad
Chef des armées Irus
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Je vais et je viens, alors ce ne serait jamais précis...
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Jeu 2 Nov - 5:53

Jusque là en retrait de la réunion inter-raciale, Yiran s'était contenté d'observer les réactions présentées tout autour, au fur et à mesure que les insultes et les provocations allaient dans l'air. Retenant de justesse le réflexe de rouler les yeux d'exaspération devant toutes ces querelles inutiles à ses yeux, le général se ramena légèrement sur sa chaise, de façon à pouvoir poser doucement ses coudes sur la table de la salle, posant par la suite son monton sur ses poings qui se couvraient l'un l'autre. Écoutant finalement les derniers débats entre les humains et les elfes, en particulier le supposé bras droit des humains, vu ce qu'il semblait avoir à dire, le général d'armée laissa tomber ses mains sur la surface polie de la table.

Pourquoi ces races se querellaient-elles ainsi? À quoi ce conflits ervait-il, sinon à faire diminuer le nombre de représentants des deux races lors d'affrontements dans fondement et sans logique? Aux yeux de Yiran, les propos ne faisaient que confirmer pour lui que cette guerre était sans queue ni tête. Puis il entendit les paroles d'Anyanka, suivie du bras droit des elfes, puis de son confrère Tomek. Il soupira doucement, puis prit finalement la parole.


-Il est vrai que la situation ne fera que dégénérer si personne ne veut faire un effort pour se retenir. Vous vous entretue déjà chez vous, laissez ces lieux propres de votre sang.

Pour être bien certain par la suite que tout le monde entendrait bien ce qu'il avait à dire, l'Iru se leva, faisant en sorte que tous puissent bien voir son visage, ainsi que les expressions qui accompagnaient ses paroles.

-Je ne prétends pas comprendre les buts et raisons d'aucun d'entre vous, elfes ou humains. Je sais cependant ce qu'est la guerre, et je sais qu,elle n'apporte que rarement une vraie solution. Je n'aspire pas plus à la guerre qu'à la paix morne et vide. Toutefois, je doute que vous battre au sang pour une question de différents raciaux remontant à bien longtemps n,apporte quoi que ce soit à la présente situation. Nous sommes tous sur des chardons ardents, et il ne tient qu'à nous de ne pas nous brûler dessus...

Vu le fait que de nombreux représentants avaient eu beaucoup de choses à dire jusqu'ici, l'Iru fit un moment de silence dans le but de laisser à quiconque souhaitant la parole la chance de l'avoir et de présenter par le fait même sa propre pensée envers ce qui venait d'être dit. Le général se doutait bien de la teneur qui entrerait dans les prochaines paroles, mais il décida tout de même de garder le silence en attendant que quelqu'un veuille bien répondre aux remarques qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anyanka

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : Dans ta tête, si tu me le permets...
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Jeu 2 Nov - 22:24

Anyanka suite à ce que disait cet iru, ne comprenait pas vraiment...

*Je fixe ma chef, Meïl, et il me parle de neutralité.*

Elle ne le connaissait pas, mais avait déjà du le voir auparavant, car sa tête lui était un peu familière. Mais elle ne savait rien de sa qualification, et se refusa de trouver la réponse en fouillant dans ses pensées, s'étant interdit de faire irruption dans les pensées de quelqu'un sans permission, sauf pour ce qui est de récolter des informations importantes. C'est d'ailleurs poure cela qu'elle avait demandé à Meïl si la télépathie comme moyen de communication lui allait: c'est en quelque sorte une intrusion dans la tête d'utrui, même si c'est rester au pas de la porte contrairement à ses entrées dans les pensées de Tenshi et Era. Elle murmura à son tour à l'oreille de l'iru:

"La neutralité n’existe pas dans cette salle. Je suis même sûre que vous aviez déjà votre opinion sur la situation avant même d'entrer dans cette pièce"

Et elle savait qu’elle avait raison. A chaque clan ses raisons d’être là, chacun tentant de tirer les ficelles de leur côté pour tirer un maximum de bénéfices. Et si ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, du sang coulera pour leurs intérêts personnels, et son clan, même en se montrant le plus neutre possible, versera lui aussi du sang pour tenter de faire régner la paix. Et même en ne s’occupant pas de cette guerre, les irus risquent fort de subir des dommages, elle le savait parfaitement.

Elle repéra un humain qui la regardait d'un drole d'air, et elle ne put s'empêcher de lui faire une légère grimace, montrant ainsi qu'elle l'avait repéré, et son côté bon enfant remontant un peu à la surface. Elle décida par la suite d' attendre avant de resonder quelqu'un, ses pouvoirs utilisés à répétition l'affaiblissaient, et mieux vaut prévenir que guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander
Bras droit des Humains
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 15:39

Alexander avait un peu pitié des Irus, non pas parce qu’il étaient faibles, mais parce qu’il s’obstinait à arrêté une guerre qui ne pouvait pas être arrêté, sauf en détruisait l’une des 2 patries…

Mais Cyran ne préféra rien dire, ça ne ferais qu’envenimé la situation… il garda ses belles répliques dans sa tête…
Mais il gardait qu’en même un super sourire, pensant au futur, ce qui allait certainement se réaliser tôt ou tard…

Mais au bout de quelques minutes, il se décida à rajouter quelques mots (toujours en gardant le même sourire).

« Bon, vu que tout le monde a exprimer ses opinons sur ce sujet… On pourrait essayer de trouver une conclusion à tout cela, parce que là, on ne fait que de tourner en rond, et ça doit en exaspérer plus d’un… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symbiose.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=46
Meïl Azume
Chef des Irus
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 28
Localisation : Là où il faut
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 21:13

Meïl se retourna vers alexander à ses mots et d'une légère grimace d'affirmation lui fit signe qu'elle allait parlez....
Elle se leva regarda alors le jeune homme derière les humains présent, elle tourna alors le regard vers les elfes le silence etait au rendez-vous, un air triste et dépitez ce traduisait sur le visage de la Princesse.
Après avoirjeter son dernier regard sur l'iguane de Tonia elle baisa les yeux sur sa table et son verre d'eau si clair et propre paraissait si...parfait.

"Je suis là hors de mes capacitées pour une paix, il faut que chacun tende la main vers l'autre [a ses mots elle tendit les deux mains chacunes d'un côtez des clans] Je ne peut pas vous y forcer, je ne peut pas dire quel mots sont justes et lesquels sont faux.Je pourrais surment jamais vous expliquez que tout les cadavres qui sont là haut me font mal comme ils doivent vous fair mal aussi. Si chacun avait en lui un peu de bonne volonté...on pourrait peut etre marcher ensemble."

Elle baissa alors les mains et sorti un gros livre dont elle le montra à tous, les pages étaient blanches.

"Alors maintenant je voudrais vous demandez si vous voulez avec moi construire les règles de ce nouveau monde de paix que quelqu'uns veulent battire où préférez vous pleurez sur vos morts et remplir encors plus vos yeux de haine et de vangance, ont voit tous que cette guerre ne mène nulparts qu'a un puit rempli de sang...si nous formons un traitez et que chacun besse les armes...ont pourrait repartir sur les droits chemins"

Son regard tomba sur l'homme derière les humains.

"On pourrait peut etre arretez de tous ce crachez dans le dos pour ce sourir devant, stoppez la mascarade et revenir un peu sur le faites que chacun est ce qu'il est ont est née comme nous sommes et ça même la génétique ny peut rien...comment voulez vous changer la vie...vous preferez la détruir car vous ne la comprenez et ne l'aceptez pas...apprenez à la regardez et à la connaitre..."

Elle repoussa alors le livre aux pages blanches qui tomba et les feuilles volèrent elle se rassit se retourna vers sa voyante les yeux humides et d'un signe de main lui fit signe de ne plus rien fair...
*Charcane viens !*
Ases pensées déboula une louve assez grosse et aux yeux mutilés par le sang et la guerre, on voyait au premier coup d'oeil que cette louve était une machine à tuée...

"Vous resemblez tous à ça...cette louve à étée dévorez par la guerre...tous comme vous tous ici vous ne voyez même plus que les gens que vous considérez comme vos enemis sont des êtres vivants et qu'il ont un esprit, un coeur et une voie comme vous tous..."

Elle secroula sur sa chaise la louve à ses côtés baissa les yeux...ont aurait cru qu'elle pleurait elle aussi...

_________________
...I want live in your paradis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonia Olodav

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 21:17

Aux mots de la princesse Tonia eut un regard triste...il la regarda mais quand la louve entra dans la salle il la reconnue tout de suite et posant la main calmement sur Yohko il regarda la bête...

Tonia leva les yeux vers Meïl.


*Quel gachis pour toi cette guerre...*

Il détourna les yeux vers son chef qui était de retour et ferma son poing sur la table.

dans un murmure ont entendit :
"Je suis d'accord avec Azume..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anyanka

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : Dans ta tête, si tu me le permets...
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 21:57

A la vue de sa chef, Anyanka s'exécuta. Elle arrêta de chercher des indices dans les pensées des personnes présentes.

*Plus qu'à espérer que j'aie une vision. Ca au moins, ça ne se commande pas, donc si j'en ai un, on ne pourra pas me blâmer*

Any baissa la tête. A quoi sert elle si elle ne peux pas utiliser ses dons? rester ici à écouter la suite de cette réunion, cela ne lui permettrait que d'être au courant avant le peuple. Repartir discrètement? Ce n'est pas poli, et on ne sait jamais, si elle pouvait se rendre utile avec une petite vision... Elle est née avec ce don, elle a toujours appris à utiliser celui ci au détriment de tout le reste; pour elle c'est son seul moyen de se rendre utile.

Elle évita de cacher sa peine et continua à écouter ce qui se passait. Elle ne s'autorisa qu'un:

"stoppons ce massacre..."

Prononcé dans un léger murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suadela Hezekiah
Bras droit des Elfes
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Pas toujours là où on le pense...
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 22:10

Pendant l'échange, le regard de Suadela allait d'une personne à l'autre, s'attardant plus longuement sur les humains en s'efforçant de garder un air des plus aimables. Elle n'était pas venue pour continuer la guerre, pas plus que pour faire une alliance, elle était venue pour trouver une solution, comme elle l'avait déjà dit, mais jusqu'à présent, dans la pièce, les seuls à avoir attaqué verbalement et refusé la discussion étaient le chef des humains et son bras droit. Difficile dès lors d'accéder aux demandes pourtant si implorante de la princesse Iru.

Oh, Suadela ne croyait pas plus en ces larmes qu'en ses propres sourires si parfaitement travaillés, mais là, elle ne souriait plus. Peut-être inconsciemment porta-t-elle son attention sur la cause d'un faible murmure. Un simple murmure qui étrangement pouvait redonner encore un semblant d'espoir. Un humain était d'accord avec les paroles si joliment idéales de la princesse? Voilà bien qui était miraculeux. C'était quelqu'un comme lui qui aurait très certainement dû diriger un pays, quelqu'un d'ouvert à la discussion. En tout cas, lassée des paroles humaines agressives, elle n'avait porté qu'une oreille vague aux propos d'un banal ennuyeux des deux autres humains et, bien qu'elle imaginait sans peine Rider puisse être échauffée par les mots prononcés, elle se permit de parler.


"Sans doute est-ce présomptueux, mais si nous autres elfes avons fait le déplacement jusqu'ici, c'est justement parce que nous désirons, au même titre que son Altesse Azume, la paix entre les deux clans. Malheureusement nos confrères humains ne semblent pas de cet avis. Mais je tend à penser qu'ils doivent être les seuls à s'obstiner à poursuivre le conflit, non?"

Assez proche de sa cheffe, sa main vint imperceptiblement saisir celle de Lady Era, cherchant à apaiser une éventuelle colère ou déception. Non, elles n'étaient pas venu pour lancer des injures et repartir sans avoir fait la moindre chose en faveur des peuples, humain comme elfique ou même Iru.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Alexander
Bras droit des Humains
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Ven 3 Nov - 23:50

Alexander, voyant que son chef ne disait rien, prit l’initiative de prendre la parole. Il se mit debout, et parla :

« Vous, Irus et elfes, ne regardaient que le présent. Nous, humain, nous nous regardons vers le futur… Si on signe la paix, ça durera quelques années, puis la guerre reprendra… Je m’explique, La paix dure, et pendant ce temps, le royame des humain et des elfes reformerons leurs économie, leurs armées, leurs puissance, leurs agriculture, et toutes les autres choses qui vont avec…
Et dans quelques années, quand les pays serons très puissant, et ils aurons envi d’écraser l’autre et la guerre reprendra pendant de longues années interminables…

Que si on continu la guerre, jusqu’à la fin, il y aura bien un perdant dans cette histoire. Et quand le royaume du gagnant aura englobé celui du perdant, alors il y aura une paix qui durera infiniment…

Voila pourquoi, nous humains refusons de signé la paix, c’est tout simple et tout bête »


Alexander, toujours plongé dans ses pensées, affichait encore un large sourire et il n’y avait presque aucune force dans cet univers qui serait capable de détruire son sourire…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symbiose.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=46
Darius
garde du corps
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 0:52

*Alors...ses comme cela qu'il pense....Alexander.....je serait bien évidament ton protecteur mais....un jour... si cela devien trop abusif, je finirai ta vie qui semble torturé par le passé qui te fait voir une pensée trop destructrice de l'avenir.Miss Azume est la seul vois qui a raison ici, ses mots sont fort et son raisonnement est sincère, l'exemple de sa louve est touchant et démontre tout....pauvre louve.....si j'aurait le courage j'irait lui flatter le dos en signe de respect.....la vérité maintenant...je ne sais plus où me placer....les Irus que je déteste tant....ils sont réelement la race neutre, la voie de la planète....*

Maintenant Darius était torturé et afaibli par tout les propro, tous sauf les humains pouvaient voir ce qui se passait dans sa tête rien quand regardant ses yeux meurtri d'un temps si proche qu'était les guerres et leurs histoire, n'ayant pas vécu la guerre mais étant très connaisscant de leurs histoires il ne pouvaient que se retenir de tomber sur ses henoux dans cette sale.

Il ne tomba pas mais ses genoux fléchirent un momment ce qui montra que c'était le seul humain qui avait vraiment comprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khân Abyss
Prophète Errant
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 34
Localisation : Ici et nulle part
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 1:08

"Au prix de combien de sacrifices pensez-vous laisser pour pouvoir finir cette guerre, monsieur Cyran ?"

Les paroles qui venaient d'être prononcer venait d'un homme qui venait tout juste de surgir à l'entrée de la salle. Cet homme était vétu tout d'un noir avec un très grand manteau lui descendant jusqu'au mollet. Son pantalon et sa chemise étaient également noir et son visage était dissimulé par une écharpe épaisse. En guise de couvre-chef, il portait un chapeau en cuir légèrement penché sur le devant afin de faire de l'ombre sur le reste de son visage qui n'était pas recouvert.

Cet homme se nommait Khân Abyss, un humain, un ancien soldat recherché comme déserteur ayant trouvé refuge auprès d'un viel Iru. Aujourd'hui Khân s'est autoproclamé prophète errant. Il s'avança en observant les têtes des personnes présentes en essayant de déceler par l'expression de leurs visages ce que l'avenir proche leur prépare. Il s'attarda sur un jeune homme qui se tenait près du Bras droit humain, il ressentit une sorte de carefour devant le chemin qui s'ouvrira derrière le jeune garde du corps comme un choix à faire qui déterminera la conséquence de son devenir. Puis il termina son observation sur une jeune Iru au teint pâle et aux yeux bleus azur, il semblait qu'il ne pouvait rien voir à travers elle. Le prophète en resta légèrement perplexe puis repris la parole.


"Je suppose que vous souhaitiez savoir qui je suis. Disons que mon nom ne sera d'aucune utilité pour le moment. Je suis juste venu dire aux dirigeant des trois peuples qu'après une tempête il y a le beau temps. Mais si pendant la tempête il y a eu trop de dégat irréparable alors à quoi aura servi d'attendre le beau temps."

Il savait que pour certaines des personnes présentes, ses paroles ne donnerait aucun sens. Tels étaient ses prédictions car oui il s'agissait bien d'une prédiction.


Dernière édition par le Sam 4 Nov - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rider Era
Chef des Elfes
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 32
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 2:47

Rider était d’accord avec ce que proposait la princesse Iru, après tout elle aussi avait envie de faire cesser ce conflit. Elle sera la fortement la main de Suadelah, tout en détournant la regardant elle lui fit comprendre qu’elle c’était calmé après tout elle devait rester impassible comme tout chef des Elfes ce le devait.
Après que Alexander pris la parole, elle fut horrifiée par les paroles que celui ci pu prononcé elle fut tenté de le tuer sur le champ, mais la main de Lady Hezekiah elle la tenait encore et la serra encore plus fort.
Era se dit que bientôt elle devrait éliminer ces ordures d’humain qui était au pouvoir et redonner toute sa dimension au gouvernement de cette race, souillé par de sombre individu, comment ce peuple avait il pu choisir des chefs aussi… Sa penser lui échappa au moment où un homme fut irruption dans la salle. Vêtue de noir, il commença un plaidoyer des plus énigmatique, il semblait ressembler aux prophètes humain qu’elle avait déjà rencontrer dans longue vie, mais que faisait il ici.
Elle se tourna vers l’homme le dévisageant de haut en bas elle décida de l’ignoré.


*Que de belle parole pour aucune action.*

Rider voulu faire quelque chose contre lui mais ce dit que ce n’était pas convenable.

« Où en étions nous ? Ah oui monsieur Alexander. Je me demande encore comment vous avez fait pour parvenir à ce poste. Il n’y a que l’aspect économique qui vous intéresse donc ? Ne pensez vous pas à votre peuple qui en a sans doutes assez de la ségrégation de nos deux peuples qui pourtant s’entendait à merveille. »

Un souvenir de son père revint à Rider à se moment.

« Vous, les gens aux pouvoirs avez brisé le rêve de mon père qui souhait une alliance durable entre nos deux races, pourquoi vous acharnez vous à vouloir continuer une guerre dont l’issue est incertaine ? »

Elle se tut quelque seconde, regardant avec une vive colère le Bras droit humain.

« Je pense que vous n’agissez que pour vous même et non pour votre peuple finalement, je pense ne pas pouvoir négocier avec des gens de votre genre, qui plus est je ne pense pas vous donner ce que vous voulez de nous. En Parlant politique et économie… vous ne seriez jamais devenue ce que vous êtes sans nous réfléchissez bien. »

Rider avait parlé, elle se dirigea tout en entrainant Lady Hezekiah et le ministre Elfe vers des sièges autour de la table a l’opposé des humains. Ils s’assirent, regardant froidement les émissaires Humains.


« Avez vous quelque chose à répondre ? »
Dit elle avec mépris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symbiose.forumpro.fr
Alexander
Bras droit des Humains
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 11:18

Alexander, restait dans sa chaise, les yeux fermé, croisant les bras. Il savait en lui-même que cette guerre allait bientôt se finir, mais pas dans la paix, mais dans la guerre. Et tout le monde acclameraient les humains pour la grande paix qu’ils avaient fait arrivé, grâce à la guerre.
Même si le pays des humains était une république, on apprenait aux enfants à haïr les elfes, et quand ces enfants devenaient adultes, hé bien ils n’aimaient pas les elfes…

Gardant la même position, il parla d’une voix ni trop forte, ni trop basse :

« A votre avis, comment ceux dont le nom est connu de tous on-t-il fait pour entrer dans l’histoire ? Ils ont tout simplement fait de grandes choses, et la plupart du temps, dans le sang…

Sachez qu’une grande partie de notre peuple nous soutient à cent pour cent pour l’instant, car nous n’avons fait aucun dérapage dans cette lutte incessante…

Quand nous vous prenons du territoire, notre peuple nous demande de vous en prendre plus, et quand nous en perdons, il nous demande de le récupérer…

De plus, un humain vit en moyenne un siècle, les elfes plusieurs… chez nous, un humain peut s’engager à 20 ans et il fini à 50 ans voir 40. Donc 20 à 30 année de guerre, c’est pas grand-chose par rapport à vous, elfes. Et c’est pour cela que notre peuple ne se lasse jamais des guerres… Et donc on est habitué aux guerres, faire la paix maintenant et à ce moment là ne ferais qu’enrager notre peuple qui attend de nous une victoire et non une paix…

Ou du moins, on apportera la paix, quand on aura eu la victoire… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symbiose.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=46
Anyanka

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : Dans ta tête, si tu me le permets...
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 14:53

*alors c'est ça qu'il pense lui... Il veut verser du sang pour figurer dans la légende... Mais une fois que tout son peuple aura été décimé par cette guerre, qui l'acclamera si il reste debout? Il veut obtenir la paix avec une guerre, mais jamais quelqu'un de normal n'a la paix de l'âme en incitant son peuple a se sacrifier dans une guerre.*

Elle resta le plus calme possible, malgré des paroles aussi inadmissibles venant du bras droit des humains. Elle regarda l'homme qui lui avait parlé de neutralité à l'oreille, puis sa chef. Elle finit par baisser les yeux.

*Comment peut on être neutre dans un moment pareil?*

Elle tenta de trouver une réponse à sa question, mais rien ne lui permit de répondre. Et c'est à ce moment là qu'elle eut un frisson dans le dos. Elle releva la tête, et quand elle la rebaissa à nouveau, deux gouttes limpides venant de ses yeux, cachés par ses cheveux, humidifia la grande table.

*Je ne veux plus de vision, je ne demanderai plus à en avoir si c'est ainsi.*

Le pire dans tout cela, c'est que c'était une vision qu'elle disait venir directement d'en haut. Elle ne croyait pas en une entité supérieure, sauf dans ces cas là, car c'est le genre de vision menant vers un futur, dont on ne pourra rien changer... Elle décida de ne pas confier à sa chef ce qu'elle avait vu, ne voulant pas la perturber inutilement. Elle évita de relever la tête afin que l'on ne voie pas la haine mélangé à la peine qu'elle ressentait en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl Azume
Chef des Irus
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 28
Localisation : Là où il faut
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 16:07

Meïl jetant des regards un peu partout dans la salle pour essayer de trouver un regard elle n'en trouva que deux, celui de Tonia qui la regardait fixement sans presque aucune expression ni sentiment seul son poing fermez sur la table trahissait un peu de vie, et celui de la louve à ses côtés.Elle avait remarqué que ses mots avaient ateint quelques coeurs mais....les plus durs restaient clos et ne voyait qu'une solution restant fermer aux autres.
Sa main passa sur la t^te de la louve et dans un souffle ont entendit alors la princesse dire la t^te baissé sur son loup féroce.

"Voulez vous que vos enfants meurt au combat pour que vôtre nom soit en lettre d'or sur un manuel d'histoire...."

Elle posa sa mains sur son ventre et resta alors imobile la t^te basse...

_________________
...I want live in your paradis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonia Olodav

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 16:14

Son poing toujours sur la table les mots de Meïl lui semblèrent une nouvelle fois juste...
Il regarda la louve et sentait que la princesse etait encors plus émue du faite de sa présence...il murmura alors
"Charcane..."
La louve vient à ses pieds laissant la main de la princesse dans le vide...
IL regarda alors tout les gens présent...il se leva Yohko sur l'épaule et a là vers la voyante au fond de la salle il se pencha de nouveau...
"Ne pleurez pas...."
Il se retourna vers l'assemblée..

"L'avenir est dans vôtre passé ? essayer de voir les choses en face si nous nous sommes tous déplacer c'est pour voir un espoir de paix et non pour certifier la guerre...."

Il s'approcha d'Azume et se metant à son niveau lui chuchota à l'oreil, ses mots était audibles de tous tout de même :

"l'étoiles brillerons un jour...il faut appelez Blanche...elle te reconfortera..."

Il reprit alors sa place...en silence...Malgrès tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander
Bras droit des Humains
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 16:33

Alexander ne bougea pas d’un poil, personne n’avait compris ce qu’il disait, il ne voulait pas que son nom apparaisse en lettre d’or dans un livre…
Mais bientôt, ils comprendront ce qu’Alexander avait dit. Pour qu’il n’y ait plus de guerre, il faut qu’il y ait qu’un seul dirigeant, qui commande tout les peuples, si chaque peuple ont un dirigeant différent alors il y aura tout le temps des guerres…
Mais de toute manière, avec l’arme que possèderait le peuple des humains, ils ne mettront pas beaucoup de temps pour écraser les dirigeants du peuple elfique.

« Notre pays est une démocratie, j’obéit donc au désirs de mon peuple. Et si il demande qu’on vous prenne des territoires, alors c’est qu’ils veulent que la guerre dure. Si je choisi la paix, ce serais allé à l’encontre du désir de mon peuple… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symbiose.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=46
Khân Abyss
Prophète Errant
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 34
Localisation : Ici et nulle part
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 20:42

Il semblait que la présence du prophète n'est semblé surprendre personne. Il demeura silencieux et continua d'écouter la conversation entre les dirigeants. Une fois de plus il s'adressa au Bras droit humain.

"Le peuple humain veut exterminer les elfes parce qu'il croit que ce que vous voulez lui faire croire. Je doute que ce peuple continue de garder cet avis s'il connaissait la vérité comme moi je la connais. Comme vous je suis humain mais même si je suis du même avis que les Irus, je doute qu'il fasse me qualifier de traitre."

Khân coninua de le fixer mais il semblerait que l'avenir de cet homme soit comdamné à rester dans les ténêbres. Il se mit ensuite à réobserver la jeune Iru auquelle, il ne pouvait voir l'avenir. Il mit un certain à comprendre puis l'évidence arriva dans son cerveau d'un seul coup.

*Bon sang mais c'est... Bien sûr!*

Il comprit en effet que si il ne voyait rien à travers elle, c'est parce que les voyants ne pouvait voir leur propre avenir et donc par conséquent, ne pouvait voir celui des autres voyants. Il constata que ses yeux était légèrement humide. Serait-ce à cause des paroles monstrueuses donnés par Alexander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suadela Hezekiah
Bras droit des Elfes
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Pas toujours là où on le pense...
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   Sam 4 Nov - 22:01

Entraînée par Lady Era, Suadela alla simplement prendre place, mais elle restait silencieuse autant que sceptique. Evidemment, que pouvaient bien vouloir les humains de plus? Comme Alexander le disait si bien, vingt ou trente ans entièrement dans la guerre pure finir par mourir, c'était peu à l'échelle elfique. Parallèlement, c'était tout une vie humaine perdue. Aucun rêve, aucun avenir à part celui de mourir sur un champ de bataille sans jamais n'avoir connu autre chose que le sang. L'elfe noir plissa légèrement les yeux, évoquant dans son expression une pitié sincère. Après tout, Alexander avait bien été éduqué. Il se croyait fort, il se croyait faire partie de ceux qui guident les autres, mais finalement il n'était qu'une victime de guerre condamnée à ne rien voir d'autre. Comment peut-on faire comprendre la paix à celui qui ne l'a jamais vécu? C'était comme raconter la neige à un homme qui a grandit dans les déserts ardents. Peine perdu, incompréhension et ignorance justifiant ce qu'il devait très certainement prendre pour de la fierté. Pauvre homme, vraiment.

"Force est de constater que vous avez raison, monsieur..."

Elle se pencha sensiblement, lisant le nom affiché à la place qu'il avait prise.

"... Alexander. Si vous aimez le sang et que votre peuple est comme vous le prétendez, la paix ne sera jamais possible. Cependant, votre avenir non plus. Vous vous contredisez vous-même, si votre peuple aime tant que ça la guerre, je doute qu'en nous écrasant et en gagnant la suprématie, votre peuple puisse survivre. Sans ennemi et avec leur simple rage de se battre, jamais ils ne pourront faire naître une économie florissante ni même poursuivre la politique. Ce sera le chaos, et pour finir l'auto destruction."

Elle dévia sensiblement ses orbes dorés sur le jeune homme qui se tenait un peu en retrait. N'était-il pas par sa présence représentant de la race humaine? En ne s'opposant pas aux dires de son supérieur, il devait les accepter. Oui, le peuple avait parfaitement bien été éduqué, soumis à ses propres idéaux d'un temps passé.

"C'est dans la paix, en créant les premiers articles de loi de la cohabitation que nous pourrons gagner sur tous les plans. Humains, elfes et irus, la fin des hostilités permettrait la renaissance du commerce, de la politique sociale et de l'avenir de nos peuples."

Elle revint se reporter sur les deux humains, chef et bras droit, ne laissant apparaître qu'un simple sourire navré. Elle se garda pourtant bien de citer à haute voix les paroles qu’elle avait tout naturellement en tête.

*Mais je peux facilement comprendre que cela puisse faire peur aux humains. Il faut dire qu'il est plus difficile d'entamer une paix dont le concept leur échappe que de poursuivre une guerre qu'ils connaissez si bien.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées bien sombres...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées bien sombres...[Libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission 6 : Rira bien qui rira le dernier !
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?
» [SDA][1000pts] Herbert Mal vs Simon Bien
» Comment bien s'exprimer et faire du RP ?
» Ces chansons qui nous font du bien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Symbiose :: Cité des Elfes :: Batîments des Irus :: Salle de réunion-
Sauter vers: